En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et pour nous permettre de vous solliciter à l'avenir sur des sujets en rapport avec vos centres d’intérêts.
Consultez ici la politique de confidentialité pour en savoir plus

J'accepte
BoJardin - Accueil
Panier 0
Catalogue >  Plantes du jardin >  Jardin Méditerranéen et bord de mer >  Palmiers  >  Cocotier du Chili, Jubaea chilensis

Cocotier du Chili, Jubaea chilensis

Le cocotier du Chili ou Jubaea chilensis est un palmier massif avec un stipe imposant. Il peut vivre très longtemps comme en témoigne les sujets centenaires en Bretagne, dans le sud-ouest et sur la Côte d’Azur.

Ses feuilles sont pennées, à l’image du cocotier, d'un beau vert gris. Les petits fruits ressemblent d’ailleurs à des noix de coco miniatures (la chair de leurs graines en a la saveur).
Il fleurit vers l’âge de 60 ans. Le Jubaea chilensis est le palmier à feuilles pennées le plus résistant au froid. Il peut résister à des températures de -15°C s ...› Description détaillée
Photo de Cocotier du Chili, Jubaea chilensis
facebook twitter pinterest

Existe en :

50/60 cm en pot de 12 litres
  • 50/60 cm en pot de 12 litres
  • 150/175 cm en pot de 70 litres

Prix unitaire :

86,80 €

+ livraison : GRATUITE

Indisponible
Exposition : Plein soleil
Période de floraison :
Rusticité : -15°C
Hauteur Adulte : 2000 cm
Hygrométrie du sol : Normal
Articles associés
Description du produit
Le cocotier du Chili ou Jubaea chilensis est un palmier massif avec un stipe imposant. Il peut vivre très longtemps comme en témoigne les sujets centenaires en Bretagne, dans le sud-ouest et sur la Côte d’Azur.

Ses feuilles sont pennées, à l’image du cocotier, d'un beau vert gris. Les petits fruits ressemblent d’ailleurs à des noix de coco miniatures (la chair de leurs graines en a la saveur).
Il fleurit vers l’âge de 60 ans. Le Jubaea chilensis est le palmier à feuilles pennées le plus résistant au froid. Il peut résister à des températures de -15°C sur de courtes périodes, si le froid n'est pas trop humide…
Le stipe du cocotier du Chili peut mesurer jusqu’à 5 mètres de circonférence et 25 mètres de hauteur dans son pays d’origine, mais il pousse assez lentement (surtout les 15 premières années)
Conseils de plantation

Le cocotier du Chili nécessite un terrain très bien drainé, car il ne faut pas que ses racines baignent dans l'eau sinon la plante meurt. Offrez lui un emplacement ensoleillé et chaud.

Pour éviter certaines maladies mortelles, vous devrez impérativement laisser les 2 premiers centimètres de racines hors de terre.

Conseils d'entretien

Bien que supportant la sécheresse, il profite mieux, comme la plupart des Palmiers, avec un arrosage abondant l'été.
En région tempérée pluvieuse, il est indispensable de protéger les jeunes plants de l'excès d'humidité.

Fertilisez le sol à l’automne avec un engrais organique.

Utilisation

Le Jubaea chilensis produit une sève riche en sucres appelée chicha, exploitée autrefois pour être distillée et produire le vin de palme ou être transformée en « miel de palmier » après chauffage. Cet usage intensif a failli conduire à la disparition de l’espèce, autrefois présente à des millions d’exemplaires (5 millions en 1550) . Il ne reste aujourd’hui que quelques milliers d’exemplaires.

Avis
L'avis des internautes pour Cocotier du Chili, Jubaea chilensis :