En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et pour nous permettre de vous solliciter à l'avenir sur des sujets en rapport avec vos centres d’intérêts.
Consultez ici la politique de confidentialité pour en savoir plus

J'accepte
Panier 0
Catalogue >  Plantes du jardin >  Arbustes >  Plantes indigènes  >  Malus sylvestris, Pommier sauvage

Malus sylvestris, Pommier sauvage

Photo de Malus sylvestris, Pommier sauvage
facebook twitter google+ pinterest
Photo de Malus sylvestris, Pommier sauvage Photo de Malus sylvestris, Pommier sauvage
60/90 cm racines nues

Prix unitaire :

7,80 €

+ livraison : GRATUITE

Vendu par BoJardin, expédié par notre producteur.

Bientôt
Articles associés
Description du produit
Conseils de plantation

Ce petit arbre, est adapté aux climats tempérés, de préférence humides (voilà pourquoi la Normandie est célèbre pour ses vergers de pommiers) .
Le pommier sauvage s'adapte à tous les sols acides, neutres à calcaires, mais il apprécie un sol profond et riche en éléments nutritifs.
Choisir un espace ensoleillé à mi-ombragé, à l’abris du vent.

Les étapes de la plantation du pommier :

1. Quelques jours avant la mise en place, ouvrez le trou de plantation d’environ 80 cm de côté sur 60 à 80 cm de profondeur. Si la terre extraite n’est pas de bonne qualité, incorporez-y un engrais de fond ou un fumier bien décomposé. Puis, décompactez le fond du trou.

2. Taillez l’extrémité des racines (si arbre en racines nues) et raccourcissez d’environ un tiers les branches les plus longues au-dessus d’une ramification partant vers l’extérieur. Coupez également proprement les racines et les rameaux qui sont cassés ou abîmés.

3. Placez l’arbre au centre du trou en répartissant bien les racines. Le point de greffe doit se trouver au-dessus du sol. Puis, rebouchez et tassez avec le pied. Formez une cuvette autour du tronc. Arrosez abondamment même si le sol est humide. Enfin, attendez plusieurs jours avant d’attacher le tuteur au tronc, tout en protégeant bien l’écorce.

Conseils d'entretien

La Taille :

Ôtez le bois mort et les branches qui se croisent. Laissez ensuite évoluer l'arbre naturellement vers un port pleureur, car la fructification se situe en extrémité des branches qui se régénèrent d'elles-mêmes.

Utilisation

L'intérêt de cueillir les pommes sauvages est de les transformer en compotes, gelées, vins ou verjus lorsqu'elles sont à complète maturité. Il est cependant possible de les conserver dans un endroit frais pendant quelques mois comme les pommes douces.

Avis
L'avis des internautes pour Malus sylvestris, Pommier sauvage :