En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et pour nous permettre de vous solliciter à l'avenir sur des sujets en rapport avec vos centres d’intérêts.
Consultez ici la politique de confidentialité pour en savoir plus

J'accepte
BoJardin - Accueil
Panier 1
Catalogue >  Fruits et légumes >  Fruits à noyaux >  Pêches et Nectarines  >  Pêcher Téton de Vénus

Pêcher Téton de Vénus

La pêche Téton de Vénus doit son nom à sa forme ronde, régulière, terminée par une pointe évoquant un mamelon.

Sa peau très duveteuse est blanche, pâle, se colorant au soleil de rose carmin. Sa chair blanc rosé est douce, juteuse et sucrée. Un vrai régal !

Le pêcher Téton de Vénus possède une floraison tardive qui lui permet d’être cultivée au nord de la Loire en situation abritée. C'est une pêche très tardive puisqu'elle arrive à maturité en septembre. L'arbre est autofertile et n'a donc pas besoin d'une ...› Description détaillée
Photo de Pêcher Téton de Vénus
facebook twitter pinterest

Prix unitaire :

49,80 €

+ livraison : 9,90 €

Indisponible
Exposition : Plein soleil
Période de floraison : De fin février à fin mars
Rusticité : -15°C
Hauteur Adulte : 400 cm
Hygrométrie du sol : Normal
Articles associés
Description du produit
La pêche Téton de Vénus doit son nom à sa forme ronde, régulière, terminée par une pointe évoquant un mamelon.

Sa peau très duveteuse est blanche, pâle, se colorant au soleil de rose carmin. Sa chair blanc rosé est douce, juteuse et sucrée. Un vrai régal !

Le pêcher Téton de Vénus possède une floraison tardive qui lui permet d’être cultivée au nord de la Loire en situation abritée. C'est une pêche très tardive puisqu'elle arrive à maturité en septembre. L'arbre est autofertile et n'a donc pas besoin d'une autre variété pour être pollinisé.

Le pêcher Téton de Vénus est une ancienne de pêche blanche cultivée depuis 1667 en France.

Conseils de plantation

Il est recommandé de planter le pêcher dans un endroit ensoleillé et abrité des vents dominants.

Tous les sols lui conviennent à condition qu’ils ne soient ni trop humides ni trop calcaires. Le pêcher apprécie les sols légers, profonds, et drainés.

Les étapes de la plantation du pêcher :

1. Faire un trou carré d'environ 70 à 80 cm de large et de 60 à 70 cm de profondeur.
2. Retirer les brindilles situées à l'intérieur et couper d'un tiers les rameaux les plus importants.
3. Au fond du trou, apporter du compost ou du fumier bien décomposé et du terreau que vous aurez mélangé à la terre, puis ajouter une fine couche de terre (commencer par la terre "du dessus", qui devient donc la terre "du dessous"). Si votre terre est argileuse, incorporez environ 1/3 de sable à votre mélange de terre et terreau.
4. Placer l'arbre dans le trou. Le bourrelet de la greffe doit se situer au niveau du sol. Puis mettre de la terre fine au niveau des racines. Il ne doit absolument pas y avoir de trous d'air : pour cela, secouer l'arbre de temps en temps. Rajouter de la terre, jusqu'en haut, en tassant au fur et à mesure.
5. Confectionner une cuvette, pour l'arrosage : compter au minimum 10 litres d'eau au moment de la plantation.

A la plantation, il est recommandé de mettre un paillage à son pied pour le protéger du froid, pour économiser l'eau et limiter les mauvaises herbes.

Conseils d'entretien

Traitements :
Un traitement préventif de bouillie bordelaise lors du bourgeonnement des fleurs peut être conseillé. En février, prévoyez un traitement d'hiver contre les œufs de puceron et araignées rouges.
Arrosage :
Il ne faut surtout pas laisser le pêcher souffrir de la sécheresse. Arrosez généreusement en été car c’est le moment où les fruits ont le plus besoin d’eau.
Nourriture :
Tous les ans, au printemps, il faut donner un engrais spécial pour arbre fruitier. En culture biologique, vous pouvez remplacer l'engrais par un fumier bien décomposé.
Taille :
Pour tailler le pêcher il faut tenir compte du fait que la fructification s'effectue sur les pousses de l'année précédente. Les rameaux qui ont donné des fruits meurent, il faut donc en automne éliminer tous les bois morts pour bien nettoyer l'arbre. Lorsque les boutons floraux commencent à grossir et à devenir roses, c'est le moment de procéder à la taille de fructification. Elle consiste à s'occuper des rameaux dits "à bois", ce sont ceux qui ne portent pas de bourgeons. Ils doivent être coupés à 2 ou 3 yeux de la base.
Le pêcher est très sensible à la cloque du pêcher et une bonne taille donnera de la vigueur à votre pêcher et donc une meilleure résistance.

Utilisation

Utilisation en jardin : verger, haie, isolé, alignement. Dans les régions froides le pêcher se plaira palissé contre un mur exposé au soleil. Assez rustique, le pêcher pousse et fructifie partout en France mais sa floraison, assez précoce, peut être détruite par les gelées tardives.
Utilisation des fruits : Les pêches sont des classiques dans les pâtisseries, les glaces et les coulis. Elles savent aussi se faire étonnantes, rôties au four ou poêlées au poivre et flambées au cognac.
Le pêcher est très sensible à la clôque du pêcher. Une lutte préventive est indispensable. Il faut pour cela, juste avant la floraison, en février, effectuer des pulvérisations de bouillie bordelaise ou de purin d'ortie.

Avis
L'avis des internautes pour Pêcher Téton de Vénus :