En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et pour nous permettre de vous solliciter à l'avenir sur des sujets en rapport avec vos centres d’intérêts.
Consultez ici la politique de confidentialité pour en savoir plus

J'accepte
Panier 0
Catalogue >  Fruits et légumes >  Plantes potagères >  Graines potagères  >  Pré semé ruban, poireau Bleu de solaise, en sachet

Pré semé ruban, poireau Bleu de solaise, en sachet

Les variétés de poireau cultivées sont nombreuses : elles se différencient par le diamètre et la longueur du fût, la couleur plus ou moins soutenue des feuilles ... › Description détaillée
Photo de Pré semé ruban, poireau Bleu de solaise, en sachet
facebook twitter google+ pinterest
Photo de Pré semé ruban, poireau Bleu de solaise, en sachet
Le ruban de 7,5m

Prix unitaire :

4,90 €

+ livraison : GRATUITE

Vendu par BoJardin, expédié par notre producteur.

Bientôt
Articles associés
Description du produit
Les variétés de poireau cultivées sont nombreuses : elles se différencient par le diamètre et la longueur du fût, la couleur plus ou moins soutenue des feuilles, la précocité. . . On distingue le poireau d'été, récolté de fin juillet jusqu'à l'automne, et le poireau d'hiver, au feuillage vert bleuté, résistant aux gelées, et récolté jusqu'en février. Au printemps, on trouve des poireaux primeurs (minces et très tendres) , et des poireaux baguettes, en avril/mai.
Poireaux d'été :
* Monstrueux d'Elbeuf ;
* Monstrueux de Carentan ;
* Electra ;
* Jaune Gros du Poitou ;
* Acadia ;
* Gros court d'été ;
* Malabar ;
* Géant précoce…

Poireaux d'hiver :
* Bleu de Siolaize ;
* Bleu d'hiver ;
* Poireau de Saint Victor ;
* Long de Mézières ;
* Poireau de Liège ;
* Géant d'hiver…
Conseils de plantation

Le poireau préfère un sol frais, profond, très riche en humus et une exposition ensoileillée. Pour bien prospérer, le poireau demande beaucoup d’azote. Apportez 300 à 400 g/10 m2 d’engrais azoté (16. 8. 8) en 2 épandages ; une moitié avant le repiquage et l’autre moitié dès les premiers binages.
Semez sous serre ou pépinière de février à mai. Vous pouvez aussi semer directement en place au mois d’août mais vous ne récolterez vos premiers poireaux qu’au mois de juin ou juillet suivant.
La terre doit être soigneusement ameublie, avec une bêche ou une grelinette, et largement amendée avec du compost, surtout si votre terre a tendance à être un peu pauvre : les poireaux se plaisent dans les terres riches en matière organique.
Si vous plantez classiquement en ligne, aidez-vous d'un cordeau : une simple corde tendue entre deux petits piquets de bois fera l'affaire. Comptez 20 cm entre deux rangs.
Il faut ensuite "habiller" les plants. Cela consiste à rabattre les racines à 2 cm de longueur environ, et à supprimer un bon tiers du feuillage (5 à 7 cm seulement seront conservés) . Cette opération stimule les jeunes plants et favorise un bon enracinement. Utilisez un plantoir à main. Faites un trou d'une quinzaine de cm de profondeur, et plongez le plant dedans jusqu'à sa partie verte. Tassez soigneusement la terre autour.
Comptez une quinzaine de cm entre chaque pied. Votre plantation achevée, arrosez au pied de chaque plant avec le goulot de l'arrosoir.
Afin d’avoir des poireaux disponibles toute l’année, effectuer différents semis :
- Culture forcée : semez sous châssis, ou mieux, sur couche chaude début février. Repiquez en avril, récoltez en juin juillet.
- Culture hâtive : semez en pépinière bien exposée fin février début mars. Repiquez en mai, récoltez d’août jusqu’à décembre.
- Culture ordinaire : c’est la culture la plus courante. Semez en pépinière en avril/mai. Repiquez en juillet/août, récoltez l’hiver et au début du printemps. obtenir

Conseils d'entretien

Arrosez quand cela est nécessaire et buttez légèrement vos pieds au fur et à mesure de la croissance.
En cours de culture quelques arrosages à base d’engrais foliaire, ou de purin d’orties sont très bénéfiques. Cessez tout apport d’azote début octobre.
Couvrez le sol de paillette de lin permettra à la terre de conserver sa fraîcheur, et vous fera réaliser des économies d'arrosage.
Le ver du poireau est un parasite fréquent. Deux astuces reviennent fréquemment pour s'en affranchir : laisser les jeunes plants couchés deux jours au soleil sur la terre avant repiquage, ou les tremper un quart d'heure avant plantation dans une solution d'eau javellisée (un verre pour un arrosoir) .

Utilisation

Récoltez vos poireaux avant qu'ils ne montent et selon vos besoins dès la fin de l'été.
Notez que les poireaux résistent au gel et que vous pouvez les laisser en hiver.
Associez des œillets d'Inde à vos poireaux qui de par leur odeur tiendront éloigné les insectes.

C'est un légume est assez peu fragile, vous le conserverez facilement 5 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. Une fois cuit, comptez 2 ou 3 jours. Côté congélation, faites-le blanchir quelques minutes, plongez-le dans l'eau froide, égouttez-le, puis glissez-le au congélateur dans un sachet ou une boîte hermétique. br/>
Consommez vos poireaux en soupes, salades, tourtes et gratins.

Avis
L'avis des internautes pour Pré semé ruban, poireau Bleu de solaise, en sachet :