En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et pour nous permettre de vous solliciter à l'avenir sur des sujets en rapport avec vos centres d’intérêts.
Consultez ici la politique de confidentialité pour en savoir plus

J'accepte
Panier 0
Catalogue >  Fruits et légumes >  Fruits à noyaux >  Prunes  >  Prunier belle de Louvain

Prunier belle de Louvain

Le Prunier Belle de Louvain produit de très grosses prunes rouge foncé à violet de forme allongée dont la chair ferme jaune verdâtre est excellente pour la conf ... › Description détaillée
Photo de Prunier belle de Louvain
facebook twitter google+ pinterest
Photo de Prunier belle de Louvain

Existe en :

Gobelet Racines Nues de 2 ans Tronc droit de 60 cm - 3 à 5 branches au-dessus du tronc
  • Gobelet Racines Nues de 2 ans Tronc droit de 60 cm - 3 à 5 branches au-dessus du tronc
  • Demi-Tige Racines Nues Tronc droit de 120 cm - 3 à 5 branches au-dessus du tronc
  • Demi-Tige en pot - Tronc droit de 120 cm - 3 à 5 branches au-dessus du tronc

Prix unitaire :

20,80 €

+ livraison : GRATUITE

Vendu par BoJardin, expédié par notre producteur.

Bientôt
Exposition : Plein soleil
Période de floraison : De fin février à début avril
Rusticité : -25°C
Hauteur Adulte : 7 m
Hygrométrie du sol : Normal
Articles associés
Description du produit
Le Prunier Belle de Louvain produit de très grosses prunes rouge foncé à violet de forme allongée dont la chair ferme jaune verdâtre est excellente pour la confiture. Le noyau est attaché à la chair. C'est une variété à production abondante et régulière. Floraison tardive. C'est une variété saine, très fertile et résistante aux maladies.
Variété Autofertile.
Maturité : Août


Vous pourrez commander les plantes en racines nues sur le site www.bojardin.fr à partir du 15 septembre. Ils seront livrables à partir de début novembre.



Les pruniers se cultivent dans tous les pays à climat tempéré. Les pruniers font partie des arbres faciles à planter, pouvant s’adapter à toutes variétés de sol, toutefois, pour de meilleurs résultats, il est préférable de les cultiver sur un sol frais, légèrement acide et d’humidité moyenne.
Ils exigent le plein soleil. Ils n'aiment pas les surfaces engazonnés ou recouverts de mauvaises herbes.

Les étapes de la plantation :

1. Ouvrez un trou dont les dimensions sont au minimum de 50 cm de côté sur 80 cm de profondeur.
2. Labourez le fond du trou pour décompacter le sol. Si la terre extraite est de mauvaise qualité, changez-la par une bonne terre de jardin ou faites un apport d’amendement : sable, tourbe, terreau, etc. Brassez bien pour que le mélange soit homogène.
3. Ajouter au fond du trou de plantation environ 5 à 10 Kg de fumier décomposé à mélanger à la terre. Installez ensuite un piquet comme tuteur, légèrement décalé par rapport au centre du trou. Puis reboucher de moitié le trou avec de la terre.
4. Placez l’arbre au centre du trou. La base du tronc (point de greffe) doit être au même niveau que le terrain, mais il est important qu’elle ne soit pas enterrée. Si l’arbre est à racines nues, coupez l’extrémité de celles-ci et répartissez-les bien sur toute la surface du trou.
5. Rebouchez ensuite en tassant au fur et à mesure, de façon à ne pas laisser de poches d’air néfastes pour la reprise. Avec le surplus de terre, formez un cordon autour de l’arbre pour créer une cuvette que vous remplirez entièrement d’eau (15 à 20L d'eau).
6. Taillez les rameaux à environ 25-30 cm de longueur par rapport au tronc, de préférence au dessus d'un bourgeon placé vers l'extérieur de la ramure. Ne conserver que les branches les mieux placées (entre 3 et 5).
Conseils de plantation

Les pruniers se cultivent dans tous les pays à climat tempéré. Les pruniers font partie des arbres faciles à planter, pouvant s’adapter à toutes variétés de sol, toutefois, pour de meilleurs résultats, il est préférable de les cultiver sur un sol frais, légèrement acide et d’humidité moyenne.

Ils exigent le plein soleil. Ils n'aiment pas les surfaces engazonnés ou recouverts de mauvaises herbes.

Les étapes de la plantation :

1. Ouvrez un trou dont les dimensions sont au minimum de 50 cm de côté sur 80 cm de profondeur.
2. Labourez le fond du trou pour décompacter le sol. Si la terre extraite est de mauvaise qualité, changez-la par une bonne terre de jardin ou faites un apport d’amendement : sable, tourbe, terreau, etc. Brassez bien pour que le mélange soit homogène.
3. Ajouter au fond du trou de plantation environ 5 à 10 Kg de fumier décomposé à mélanger à la terre. Installez ensuite un piquet comme tuteur, légèrement décalé par rapport au centre du trou. Puis reboucher de moitié le trou avec de la terre.
4. Placez l’arbre au centre du trou. La base du tronc (point de greffe) doit être au même niveau que le terrain, mais il est important qu’elle ne soit pas enterrée. Si l’arbre est à racines nues, coupez l’extrémité de celles-ci et répartissez-les bien sur toute la surface du trou.
5. Rebouchez ensuite en tassant au fur et à mesure, de façon à ne pas laisser de poches d’air néfastes pour la reprise. Avec le surplus de terre, formez un cordon autour de l’arbre pour créer une cuvette que vous remplirez entièrement d’eau (15 à 20L d'eau).
6. Taillez les rameaux à environ 25-30 cm de longueur par rapport au tronc, de préférence au dessus d'un bourgeon placé vers l'extérieur de la ramure. Ne conserver que les branches les mieux placées (entre 3 et 5).

Conseils d'entretien

L'année suivant la plantation, laisser pousser le prunier naturellement de façon à faire ramifier les branches principales. Par la suite, le prunier se contente d'une taille périodique.

La Taille :
La taille du prunier sert essentiellement à éclaircir la ramure de l'arbre en lui donnant un port harmonieux et aéré. Couper les rameaux qui se croisent à l'intérieur de la cime, et mastiquer les plaies de taille avec un produit cicatrisant. Effectuer cette opération durant le repos de végétation, hors période de gel, de préférence courant novembre.

La Nourriture :
Afin d’optimiser son rendement, il est utile de fertiliser le sol où il est cultivé pendant la période de floraison avec de l’engrais conçu pour les arbres fruitiers.
Afin de préserver la fertilité du sol et induire une bonne fructification, faire en automne un apport de fumier décomposé.
Les Traitements :
Après la floraison, faire un traitement préventif à la bouillie bordelaise afin d'éviter le développement de maladies, heureusement rares sur les pruniers. Les pucerons s'agglutinent parfois sur les jeunes pousses au printemps, provoquant un ralentissement de la croissance et une déformation du feuillage. Quelques traitements anti-pucerons peuvent s'avérer nécessaires en cas de fortes attaques.

Utilisation

Les Questches ou aussi "prunes de damas" ont un fort taux de sucre et contienne peu d'eau ce qui en fait de bon candidat pour être séchés, elles sont utilisés avec bonheur dans les préparations (compotes, mousses, confitures, conserves,. . . ) .
La ‘Quetsche d’Alsace’ est autofertile.
Dans le cas où le prunier ne produise pas de fruits, ce qui est habituel chez les espèces d’arbres fruitiers dits autostériles, on le fertilise avec de l’engrais et on en cultive un autre à ses alentours pour servir de facteur de pollinisation.

Avis
L'avis des internautes pour Prunier belle de Louvain :