En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et pour nous permettre de vous solliciter à l'avenir sur des sujets en rapport avec vos centres d’intérêts.
Consultez ici la politique de confidentialité pour en savoir plus

J'accepte
Panier 0
Catalogue >  Fruits et légumes >  Plantes potagères >  Graines potagères  >  Chicoree sauvage palla rossa di Chiogga

Chicoree sauvage palla rossa di Chiogga

Si elle n'est pas forcément très simple à cultiver, l'endive (ou chicorée) fait partie des incontournables de l'hiver. S'accommodant de multiples façons, elle p ... › Description détaillée
Photo de Chicoree sauvage palla rossa di Chiogga
facebook twitter google+ pinterest
Photo de Chicoree sauvage palla rossa di Chiogga
le sachet de 3 g

Prix unitaire :

3,65 €

+ livraison : 7,90 €

Vendu par BoJardin, expédié par notre producteur.

Bientôt
Articles associés
Description du produit
Si elle n'est pas forcément très simple à cultiver, l'endive (ou chicorée) fait partie des incontournables de l'hiver. S'accommodant de multiples façons, elle possède d'excellents atouts nutritionnels, dont un apport calorique très limité.
Elle se distingue par ses feuilles basales entières, dentées et sinuées, et ses feuilles supérieures ovales et par le fait qu'elle est entièrement glabre.
Elle est spontanée en Afrique du Nord, au Moyen-Orient, dans le Caucase et le sud de l'Europe.
Conseils de plantation

Pour obtenir ces feuilles blanches, un développement dans l'obscurité totale est nécessaire. En petite production, la cave de la maison s'avère un local adapté. Désormais, on a recours principalement à la culture hydroponique (ou hors-sol) : les végétaux ne sont pas mis en terre, mais plongés dans une solution nutritive liquide maintenue à 20°C, qui apporte les nutriments. Les racines de chicorée sont forcées ainsi pendant 21 jours.
Pas d'exigence particulière concernant le terrain pour les semis d'endive ou chicorée. Un sol profond, bien ameubli et non pierreux est préférable.
Gare à l'excès d'azote.
La bonne période pour le semis va de mai à la fin juin. En étalant les semis (profondeur du semis : 1 cm) , vous pourrez récolter des variétés précoces à tardives.
Semez en pleine terre, avec un semoir de précision, en rangs espacés de 30 cm environ, à raison de 8 à 10 plants par mètre. Tassez puis arrosez. Eclaircissez à 15 cm vos rangs un mois plus tard et repiquez les jeunes plants enlevés dans un autre rang. Entretenez vos rangs par un binage et un arrosage régulier. Ne laissez pas les mauvaises herbes faire concurrence à vos plantes.

Conseils d'entretien

La culture requiert un arrosage régulier, et un désherbage qui évitera la concurrence des herbes.
Au mois d’octobre/novembre, arrachez les plants issus de votre semis de mai. Coupez le feuillage à 1 ou 2 centimètres de la racine. Egalisez les racines entre elles pour qu’elles aient toutes une longueur semblable. Choisissez un endroit obscur : cave, caisse hermétique à la lumière, ou tranchée à l’extérieur. Installez les racines les unes à côté des autres, et couvrez-les de terreau et éventuellement de compost. Récoltez 3 à 4 semaines après en cassant l’endive à son pied.
Ne jetez pas les racines après la récolte, car vont apparaître ensuite de multiples petites « endivettes » que vous pourrez récolter au fur et à mesure de leur venue.
Espacez les forçages dans le temps afin de récolter vos endives tout au long de l’hiver.

Utilisation

Récolte : août, septembre, octobre.
Arrachez vos endives en octobre et coupez les feuilles à 3-4 cm de la base de la racine et limitez les racines à une quinzaine de centimètres. Laissez sécher les racines à l'abri de la pluie pendant une semaine.
Pour garder toute leur fraîcheur, les endives doivent être impérativement conservées à l’abri de la lumière et de la chaleur. Elles se gardent jusqu’à 6 jours dans le bac à légumes de votre réfrigérateur. Elle est bien sûr meilleure consommée très fraîche.
Si vous l'aimez vraiment douce, enlevez à la pointe du couteau un cône de 2 à 3 cm à sa base : c'est la partie la plus amère. Si vous la consommez en salade, sachez qu'un trempage prolongé dans l'eau accentue le côté amer. A l'inverse, un peu de sucre ajouté au moment de la cuisson le diminue fortement.
Elle peut être consommée crue en salade ou cuite en légume.

Avis
L'avis des internautes pour Chicoree sauvage palla rossa di Chiogga :